Facebook Twitter Google+1 Linked In Viadeo E-mail

Téléchargez notre
Guide sur l'absentéisme
pour les managers

Situation de crise n° 4
Risque de burn-out dans une organisation matricielle

 
Partagez sur Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Google Plus Partagez sur LinkedIn Partagez sur Viadeo Envoyez à un ami

Écartelé entre votre supérieur hiérarchique et un chef de projet, vous êtes dans un état d’épuisement avancé.


La situation : contexte et événements

Vous êtes responsable informatique d’une agence régionale. À la tête d’une équipe de quatre personnes, votre mission au quotidien comporte essentiellement la maintenance informatique de l’agence.

Depuis bientôt six mois, le directeur informatique France a lancé un important projet visant la sécurisation de l’ensemble du réseau. Vous avez rapidement été sollicité pour faire partie de cette équipe « transversale ». Depuis, en accord avec votre supérieur (le directeur d’établissement), vous partagez votre temps entre vos fonctions de responsable informatique local et votre contribution d’expert à ce projet passionnant.

Sur le papier, ce défi semblait clair et excitant. Dans la réalité, ce double rattachement a très vite ressemblé à un enfer ! Forte augmentation de la charge de travail et du nombre d’heures, conflit de priorités, niveaux de responsabilité flous, nombreux déplacements, rythme de travail effréné. Et, qui plus est, vos deux chefs ne s’entendent pas. Lors des dernières réunions du comité exécutif, ils n’ont pas caché d’importantes différences de points de vue.

Vous avez l’impression d’exercer deux métiers, de vous dépenser sans compter en échange de très peu de signes de reconnaissance, et d’être pris en otage entre vos deux managers.

La sensation d’épuisement physique et psychologique s’est accentuée depuis quelques semaines. Deux ou trois collègues qui vous apprécient sont venus vous faire part de leur inquiétude à vous voir ainsi toujours débordé et de plus en plus irritable.