Facebook Twitter Linked In

Pactes Conseil - Votre conseiller en management social des organisations !

Quelle est la potion magique pour améliorer ses résultats économiques, avoir des collaborateurs hyper motivés, attirer et retenir les meilleurs éléments sans nécessairement mettre la main au portefeuille ?

Quelle est la potion magique pour améliorer ses résultats économiques, avoir des collaborateurs hyper motivés,  attirer et retenir les meilleurs éléments sans nécessairement mettre la main au portefeuille ?

Au regard des résultats d’enquêtes comme « Great place to work » ou d’autres études sur les conditions de vie au travail dans les grandes entreprises, on observe une étrange corrélation entre la qualité de vie au travail, la motivation des salariés et les résultats économiques. Quelle est donc la formule de la potion magique ?

A contrario, quand le carnet de chèques ne suffit plus à remotiver les troupes, quand les bons éléments partent sans qu’on comprenne pourquoi, il est temps de s’interroger sur les leviers de la motivation : quelle est cette « autre chose » que les cadres attendent et qu’on ne leur propose pas ?

Réponse : la « formule de la potion magique » et cet « autre chose » sont la même chose : la Qualité de Vie au Travail (QVT), le Bien-être des salariés avec un système équilibré de Contribution-Rétribution.

La Qualité de Vie au Travail (QVT) et le Bien-être des salariés

Plus que le carnet de chèques, ce sont les conditions de travail, la qualité du relationnel, l’enrichissement personnel, les perspectives d’évolution ou encore la prise en compte de la vie familiale qui font courir les cadres.

Avez-vous remarqué que les entreprises qui investissent dans le bien-être et la qualité de vie de leurs collaborateurs sont aussi celles dont les performances économiques, l’innovation et l’image sont parmi les meilleures ?

A l’origine de ces démarches, il y a souvent pour objectif d’attirer et de retenir les meilleures compétences du marché. Face à leurs concurrents, il faut faire la différence au niveau de la rémunération et de la qualité de vie au travail.

Mais, à l’arrivée ces entreprises semblent avoir découvert la formule de la potion magique :

La formule magique du bien-être au travail

Comme dans les années 80 quand les meilleures entreprises cherchaient par des améliorations continues à proposer des produits de meilleure qualité, les meilleures entreprises d’aujourd’hui investissent dans l’amélioration continue des conditions de vie au travail pour toujours plus de prévention pour leurs salariés, toujours plus d’innovation en matière de responsabilité sociale et sociétale, toujours plus d’écoute sur ce qui donne envie de travailler ensemble et de contribuer au mieux au projet de leur entreprise.

Les sujets d’amélioration des conditions de vie dans les entreprises sont nombreux : les conciergeries, les crèches d’entreprise, l’accueil des enfants le mercredi dans les bureaux, les horaires de fin de réunion pour éviter les journées à rallonge, l’organisation du travail des commerciaux pour éviter la pénibilité,...

Un système équilibré de Contribution et Rétribution

Chacun d’entre nous souhaite que sa contribution soit valorisée. Mais quand on parle de Contribution de quoi parle-t-on exactement. Quatre éléments composent ce mot concept :

  1. ma performance (les résultats que j’obtiens, la valeur ajoutée que j’apporte,…),
  2. mes efforts (mon respect des règles, ma disponibilité, ma coopération,…),
  3. le capital d’estime que je mets au profit de l’entreprise (l’image que j’ai auprès de mes interlocuteurs, mon leadership,…),
  4. mon utilité (mes compétences, mes expertises, le rôle que joue dans l’entreprise).

En contrepartie de cette contribution, j’attends une Rétribution. Là aussi quatre éléments composent cette notion :

  1. mon ego (le bon niveau de salaire par rapport à mon métier et à ma performance, mais aussi, les responsabilités, les avantages et la reconnaissance que je reçois),
  2. mon avenir en termes de perspectives et moyens de progresser,
  3. mon confort (conditions de travail, autonomie et facilités personnelles qui me sont données),
  4. mes relations (les valeurs de l’entreprise et le plaisir de travailler ensemble).

C’est l’équilibre perçu entre Contribution et Rétribution qui va déterminer ma motivation, d’où l’importance de mesurer le sentiment des salariés d’un rapport équilibré entre ces deux termes.

« On ne motive pas les gens, ils se motivent eux-mêmes en fonction du contexte qu’on leur offre… » ; ce qui laisse de la latitude pour obtenir le niveau d’engagement souhaité...

Pour aller plus loin :

Projets socialement sensibles : comment réussir la...
Négociations sociales : qu’est-ce qu’un bon négoci...

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.pactes-conseil.com/

Les cookies utilisés sur ce site servent uniquement à produire des statistiques anonymes et sont strictement nécessaires au bon fonctionnement du site pour vous apporter une meilleure expérience de navigation.