Facebook Twitter Linked In

Situation tendue n° 18
Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT

 
Partagez sur Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn

Suite à une altercation avec sa supérieure hiérarchique, une femme de chambre exerce son droit de retrait. Le secrétaire CHSCT l’incite à maintenir sa position


La situation : contexte et événements

Cette situation met en présence une gouvernante travaillant dans un hôtel de luxe quatre étoiles et une femme de chambre. Mais elle peut s’appliquer à tous les environnements de travail où le niveau d’exigence dans le service à la clientèle est élevé et les relations d’autorité très fortes. Notre gouvernante a 51 ans. Elle est connue de tous pour être exigeante sur le travail des femmes de chambre. Elle est également réputée pour son autoritarisme et sa manière un peu rude de parler aux « filles ». Elle a notamment une relation difficile avec une jeune femme de chambre, à qui elle reproche sa nonchalance et son manque de soin sur le nettoyage des chambres. Hier matin, la gouvernante a fait une remarque à cette jeune femme : « Je suis toujours obligée de passer derrière toi. Tu coûtes trop cher pour ce que tu fais ! » La femme de chambre, fatiguée et en colère, a quitté la chambre où elle travaillait. Ces réactions émotionnelles, ces « coups de sang » ne sont pas rares dans le monde du service direct à la clientèle. La culture est orale, la tradition forte, les relations de travail parfois dures.

La femme de chambre a été rapidement voir une collègue de travail, élue au CHSCT, pour lui faire part de son désarroi. Cette dernière lui a conseillé « d’exercer son droit de retrait » et de quitter l’hôtel (ce qu’elle n’a pas le droit de faire). L’élue consigne l’incident dans le registre du CHSCT et appelle le secrétaire de l’institution. Ce dernier inscrit au registre une alerte pour « danger grave et imminent » pour cause de « sur-stress ». Les chambres ne sont pas faites dans les délais, en l’absence de la femme de chambre. Le travail prend beaucoup de retard et la gouvernante est désorientée par la « tournure des évènements »...

Les cookies utilisés sur ce site servent uniquement à produire des statistiques anonymes et sont strictement nécessaires au bon fonctionnement du site pour vous apporter une meilleure expérience de navigation.