Facebook Twitter Google+1 Linked In Viadeo E-mail

Téléchargez notre
Guide sur l'absentéisme
pour les managers

Notre dernier article

En Belgique, où ils sont obligatoires depuis 2014, on les appelle des « personnes de confiance ». La France opte plutôt pour le « référent » ou pour le « bienveilleur ».

Ils constituent le premier niveau d’alerte sur les risques psychosociaux et se tiennent à la disposition de leurs collègues en difficulté, pour les écouter, recueillir des informations et les transmettre à une cellule interne d’analyse.

Pour détecter au plus tôt les cas de stress, de harcèlement ou de discrimination, les entreprises mettent en place des référents auxquels les salariés peuvent se confier.

Comment les identifier et les former à cette fonction très exposée ?

Inscrivez-vous pour le découvrir !

Rate this blog entry:
0

Suivez-nous !

Rencontrez l'équipe