Facebook Twitter Google+1 Linked In Viadeo E-mail

Offert : Votre
Pré-diagnostic
absentéisme

Téléchargez notre Guide sur l'absentéisme pour les managers

Pactes Conseil - Votre conseiller en management social des organisations !

Formation : et si vous souteniez un peu plus vos managers ?

supermanager

Peut-on demander à ses managers d’assurer des missions de plus en plus difficiles sans les aider à monter en compétence ?

C’est la question qui ressort de l’enquête menée par Pactes Conseil auprès d’une vingtaine d’entreprises, de la PME au grand groupe. Les formations proposées aux managers ont nettement évolué sur la forme, mais peu sur le fond.

Dure époque pour les managers. Leur charge s’alourdit, leur environnement se complexifie, les réorganisations et les fusions se multiplient. On leur demande d’animer leur équipe, de parer aux urgences, de faire du reporting, d’assurer des tâches de RH ou de relations sociales... Et ce n’est pas eux qui le disent, mais les vingt DRH et responsables formation interrogés par Pactes Conseil cet automne.

Les managers sont-ils armés pour faire face à tant de missions ? On peut en douter au vu de la liste de nouvelles compétences dressée par nos interlocuteurs : leadership, capacité à donner du sens, feedback régulier, agilité, coaching d’équipe, conduite des entretiens difficiles...

Associer les talents de Gandhi et de Superman

Certes, le fait d’avoir compilé vingt réponses allonge la liste et force le trait. Le parfait manager de 2018 devrait presque associer les talents de Gandhi et ceux de Superman. Reste que tous nos interlocuteurs s’accordent à reconnaître la nécessité d’une montée en compétences.

Un tiers des entreprises qu’ils représentent ont mis en place de nouveaux contenus de formation. Elles proposent par exemple à leurs managers de s’initier au management à distance, à l’art du feedback.

Les fondamentaux du management, un incontournable

Toutefois, la pierre angulaire de tous les cursus reste la formation aux fondamentaux du management : animer, motiver, communiquer, etc.

« C’est une nécessité dès lors que ces entreprises recrutent beaucoup de nouveaux managers, commente Pascal Gallois, de Pactes Conseil. Mais cet effort, qui absorbe une bonne part des budgets, laisse peu de place aux nouvelles compétences. »

Céline Delort, d’Alithia (lire son interview ici), note de son côté que les volumes d’heures de formation alloués aux managers sont stables ou en légère augmentation ; un constat effectué sur environ 80 plans de formation. Si changement il y a, c’est plus du côté de la forme et de la pédagogie. Les formats courts montent en puissance. L’e-learning est associé à du présentiel et à du suivi individuel post-stage. Le co-développement connaît un vrai essor qui semble durable. Les clubs managers et les petits déjeuners thématiques s’ouvrent à des sujets comme la prévention de l’absentéisme.

Dans les modes d’accompagnement, la part du coaching individuel a beaucoup progressé. Mais on est encore assez peu dans l’anticipation : on y recourt le plus souvent pour une prise de poste, une difficulté managériale, une situation de crise ou de changement.

« En fin de compte, les managers restent mal préparés aux défis qu’ils affrontent, conclut Pascal Gallois. La suractivité et les urgences du terrain priment sur la formation aux nouvelles compétences. Cela explique sans doute la perte d’attractivité de la fonction de manager : ceux qui l’occupent se retrouvent souvent en grande difficulté ».

0
Pactes Conseil vous souhaite une très bonne année ...
Peut-on demander à ses managers d’assurer des miss...
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
En savoir plus Ok